Intervenantes et intervenants

49 Aeesuisse HeaderBild Quadrat 1920x1920px 4
Mathias Andermatt

Propriétaire et directeur, elmaplan ag

Mathias Andermatt a fondé en 2015 l’entreprise elmaplan ag, un bureau d’ingénieurs spécialisé dans la planification électrique et une entreprise générale spécialisée dans les solutions intelligentes.

Avec sa formation professionnelle d’électricien et sa formation continue de maître électricien, il a acquis de nombreuses expériences pratiques qu’il met aujourd’hui au service du développement et de la planification de projets électriques / énergétiques intelligents avec beaucoup de passion.

Il est un expert en planification électrique et possède de vastes connaissances dans les domaines du photovoltaïque, du stockage d’énergie, de l’e-mobilité, de l’éclairage, de la maison intelligente et du chauffage et de la climatisation.

Fabrice Bär a fait un apprentissage de dessinateur en bâtiment et a ensuite terminé des études d’architecture en cours d’emploi à la ZHAW de Winterthur. Tout au long de sa formation, il a collaboré à différentes études et projets au sein du bureau Giuseppe Fent AG Architektur im Klimawandel. Le lien entre l’architecture, la protection de l’environnement, l’énergie et la technique constitue la base de ce travail. Depuis 2022, il est chef de projet chez Giuseppe Fent AG.

Denis Billat est spécialiste Industrie et services à l’Office fédéral de l’énergie depuis 2019. Dans le cadre du programme EnergieSuisse, il dirige des projets de décarbonisation du secteur de la chaleur et d’intégration des énergies renouvelables dans l’industrie.

Le Prof. Dr Luca Baldini codirige depuis 2021 le Centre des technologies de construction et processus ZBP de la ZHAW, au sein du département Architecture, conception et génie civil. Auparavant, il a travaillé à l’Empa, d’abord en tant qu’Innovation Manager NEST, puis comme chef de groupe de recherche au laboratoire des systèmes énergétiques urbains.  Il a fait des études de génie mécanique à l’EPF de Zurich et a soutenu sa thèse de doctorat à la chaire des systèmes de construction. Ses recherches portent essentiellement sur les systèmes énergétiques des bâtiments, le stockage de l’énergie thermique et l’intégration des énergies renouvelables au secteur du bâtiment de manière compatible avec le réseau.

Stefan Batzli est le directeur d’aeesuisse et il dispose d’un vaste et étroit réseau dans les milieux politiques et administratifs. Batzli dirige l’aeesuisse depuis 2010 et a accompagné de près l’évolution de l’organisation vers une association économique faîtière des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Roman Berger, né en 1977, est membre de la direction de l’entreprise Ernst Schweizer AG depuis 2016. En tant que responsable de l’enveloppe du bâtiment, il marque de son empreinte le développement durable des produits dans le domaine des fenêtres, des façades et de l’utilisation passive de l’énergie solaire. Ernst Schweizer AG est considéré comme un pionnier dans le domaine de l’énergie solaire et est aujourd’hui actif dans toute l’Europe dans le domaine des systèmes de montage photovoltaïques.

Christian Brogli s’intéresse depuis de nombreuses années aux thèmes du développement durable et de la communication, tant sur le plan professionnel que privé. Après des études en géographie, il a débuté sa carrière dans le tourisme. Il a ensuite passé un master en Communication Management and Leadership et a occupé diverses fonctions dirigeantes dans les domaines de l’énergie et de la santé. Depuis 2018, Christian Brogli est membre de la direction de l’Association suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment (suissetec) en tant que responsable Marketing et communication. Dans ce cadre, il pilote notamment les campagnes en faveur de l’image et de la relève destinées à conserver et à attirer des professionnels dans la branche de la technique du bâtiment. Père de deux fils et passionné de sport, il s’engage en outre bénévolement pour sa commune de domicile, Adliswil (ZH).

Depuis le 1er avril 2011, Daniel Büchel est sous-directeur de l’Office fédéral de l’énergie OFEN.

En tant que chef de la division Efficacité énergétique et énergies renouvelables, il est notamment responsable de l’élaboration des principes fondamentaux, des nouvelles mesures et des instruments ainsi que de la mise en œuvre et de l’exécution de la législation dans différents domaines. Il s’agit par exemple de la rétribution à prix coûtant du courant injecté, du Programme Bâtiments, des appels d’offres concurrentiels, des prescriptions relatives aux appareils et des conventions d’objectifs.

De plus, en tant que directeur du programme SuisseEnergie, il est responsable de son orientation stratégique. Le programme soutient des mesures volontaires visant à augmenter la part des énergies renouvelables et à améliorer l’efficacité énergétique.

Simon Dalhäuser est responsable Communication de l’aeesuisse. Il dispose d’une longue expérience dans le conseil aux entreprises et aux organisations dans les domaines des relations publiques et des affaires publiques.

Christoph Deiss a étudié le génie mécanique avec une spécialisation en énergie. Après avoir occupé diverses fonctions de direction de projet et de gestion, il est depuis 7 ans membre de la direction d’ewz et dirige le secteur d’activité Solutions énergétiques. ewz planifie, réalise et exploite des installations énergétiques dans les domaines de la chaleur, du froid, du PV et de la mobilité électrique pour des lotissements et des communes/villes dans toute la Suisse.

Après des études en électrotechnique à l’EPF de Zurich (master et dissertation) et un master of business administration à la HSG, Romeo Deplazes a occupé des postes de direction et de conseil d’administration dans différentes entreprises énergétiques. Depuis 2016, il est Directeur des Solutions énergétiques et CEO adjoint d’Energie 360°.

Ueli Frei est membre du conseil d’administration de SOLTOP Energie SA, pour qui il assume également des tâches dans le cadre de relations de mandat.

Il s’est intéressé très tôt à l’énergie solaire et a fondé dès 1981 l’Institut pour la technique solaire SPF à Rapperswil. Jusqu’en 2004, il a été directeur d’institut et professeur en systèmes d’énergie solaire à la HES de Rapperswil (désormais OST). Il a ensuite œuvré en tant que CEO d’Interfloat Corporation (FL), pour qui il a mis en place la production de verre solaire chez GMB dans le Land du Brandebourg (D). Avec Interfloat Corporation, il a été le leader européen dans ce domaine à partir de 2011. De 2015 à 2021, il a finalement pris la direction des affaires de Soltop Schuppisser AG à Egg, avant de travailler pour SOLTOP Energie SA.

Alois Gartmann est responsable de la formation et directeur suppléant chez suissetec. Il a commencé sa carrière par un apprentissage d’outilleur, avec maturité professionnelle en cours d’emploi. Ont suivi de nombreuses années comme maître d’apprentissage à plein temps et gestionnaire de la formation.

Alois Gartmann travaille au sein de l’Association suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment (suissetec) depuis 14 ans, et dirige le département de la formation depuis cinq ans.

Pour Alois Gartmann, la formation est une véritable passion, qui représente le cœur de son activité depuis 30 ans. Il est également membre de plusieurs institutions et groupes de travail nationaux actifs dans ce domaine.

Après un apprentissage commercial et des études d’économie d’entreprise HES, Damian Gort découvre avec fascination le monde de la laine de pierre en 2006 dans le département des finances de Flumroc. Les opérations de controlling offrent justement d’excellentes possibilités de se familiariser avec l’économie et la gestion d’une entreprise. Nommé directeur commercial en 2011, il est alors responsable des finances, du personnel et de l’informatique. Le produit polyvalent qu’est la laine de pierre éveille son intérêt sur le plan commercial et technique. Il est directeur de Flumroc SA depuis 2019.

Maya Graf a été élue en 1988 comme la plus jeune membre de la commission communale de Sissach, avant de passer en 1995 pour les Verts en tant qu’administratrice de district à la législature du canton de Bâle-Campagne.

De 2001 à 2019, elle a été conseillère nationale et membre du groupe parlementaire des Verts, qu’elle a présidé de 2009 à 2010. En 2013, elle a été la première Verte à occuper le poste de présidente du Conseil national. Depuis décembre 2019, elle représente la région de Bâle en tant que première membre du Conseil des Etats au Stöckli. Elle est membre de la Commission de la sécurité sociale et de la santé, de la Commission de la science, de l’éducation et de la culture (WBK) et du Comité d’audit (GPK) et présidente de la Délégation d’audit du Conseil des Etats (GPDel). Depuis de nombreuses années, Maya Graf s’engage avec succès en faveur d’une agriculture suisse sans OGM (notamment en tant que présidente de la SAG Swiss Alliance Genteichfrei de 2001 à 2016).

Elle est également membre du conseil d’administration de Biovision, Pro Specie Rara, de la Fondation Greina et de la Fondation Suisse du Scoutisme. Depuis novembre 2014, elle est co-présidente de l’Alliance F, la Fédération des organisations féminines suisses, qui appelle à la campagne pour une représentation appropriée des femmes en politique, Helvetia! a été lancé. En 2021, à l’occasion du 50e anniversaire du suffrage féminin en Suisse, le premier Frauenrütli a eu lieu.

En septembre 2020, elle a été élue coprésidente d’Inclusion Handicap, l’organisation faîtière des organisations de personnes handicapées en Suisse. Depuis avril 2022, elle prend la présidence de l’association « European Youth Choir Festival Basel », l’association organise le festival de renommée internationale depuis 1992.

Kornelia Hässig a étudié la biologie à l’université de Zurich et a obtenu son diplôme en 1993. Après ses études, elle a travaillé pendant 6 ans comme collaboratrice scientifique pour le département des travaux publics et de l’environnement du canton de Saint-Gall dans le domaine de la protection de la nature et du paysage, où elle était notamment responsable de la protection des marais. Après un long séjour à l’étranger, elle a obtenu en 2003 un diplôme d’enseignement supérieur en biologie à l’université de Zurich et a ensuite enseigné pendant 6 ans à l’École professionnelle, technique et de perfectionnement de Berne (BFF). De 2009 à 2013, elle a été membre du conseil municipal (exécutif) de la commune de Muri près de Berne, où elle a dirigé le département Environnement et énergie. Depuis 2011, elle travaille à l’Office fédéral de l’énergie dans le service formation et perfectionnement de la section SuisseEnergie, service qu’elle dirige depuis 2018.

Andreas Keel, né en 1962, est ingénieur forestier EPFZ. Après quelques années dans la coopération au développement, il s’occupe depuis 1992 exclusivement de l’énergie du bois. Depuis 2016, il est directeur de l’association faîtière Energie-bois Suisse. Avec l’ensemble de la branche, il s’engage pour que le potentiel de bois-énergie durablement disponible en Suisse soit exploité le plus rapidement possible. Dans ce contexte, il trouve particulièrement passionnant le travail à l’interface entre l’économie forestière et du bois d’une part et l’économie énergétique d’autre part.

Reto Knutti dirige le groupe de physique climatique de l’Institut des sciences de l’atmosphère et du climat au sein du Département des sciences de l’environnement de l’EPF de Zurich. Il est l’un des meilleurs experts pour présenter le changement climatique de manière objective. Reto Knutti fait également partie du centre de compétences Center for Climate Systems Modeling (C2SM) de l’EPF.

Markus Meier, 1961, est depuis 2018 directeur de l’Association suisse des propriétaires fonciers (HEV Suisse), qui compte environ 340 000 membres. Auparavant, il a travaillé pendant 25 ans à la Chambre économique de Bâle-Campagne ( Association cantonale des arts et métiers du canton de Bâle-Campagne), où il occupait en dernier lieu le poste de directeur adjoint. Il y était également responsable de la gestion de plusieurs associations professionnelles du second œuvre.

Après le gymnase et une formation commerciale de base, il a obtenu le brevet fédéral de planificateur en marketing et a suivi des formations continues en gestion des ventes, en économie d’entreprise et en gestion d’entreprise.

Depuis 2013, Markus Meier est membre du Landrat (parlement cantonal) du canton de Bâle-Campagne.

Rafael Mesey est responsable des énergies nouvelles chez CKW et est notamment chargé du développement, de la réalisation et de l’exploitation d’installations de couplage chaleur-force.

Le groupe CKW approvisionne plus de 200 000 clients en électricité et en chaleur, exploite et développe des centrales dans tous les domaines des technologies renouvelables et compte, avec CKW Gebäudetechnik, parmi les principaux fournisseurs dans les secteurs du solaire, de l’électricité, de la chaleur, du stockage, de l’e-mobilité et de la domotique.

Avant de devenir responsable du développement de la géothermie pour les SIG, Michel Meyer (PhD en géologie) a été directeur du service de géologie, des sols et des déchets du Canton de Genève et géologue cantonal.

Il est donc spécialiste des questions de sous-sol et de bonnes gestion des ressources et pilote depuis 2014, avec le canton de Genève, le programme cantonal GEothermies (www.geothermies.ch) qui vise à développer toutes les filières géothermiques, y compris celles du stockage thermique.

Lucie Nebut est responsable du développement des solutions de chaleur renouvelable de Newheat sur sites industriels en Europe.

Diplômée de Sciences Po, après deux ans de conseil à Paris en stratégie et organisation (Eurogroup), puis cinq ans d’expérience en Allemagne en gestion de projets et développement commercial dans l’énergie et dans la gestion des déchets (Veolia, Berlin), elle s’est spécialisée dans l’accompagnement des sites industriels dans l’implémentation de projets de décarbonation.

Depuis janvier 2022, elle développe pour Newheat plusieurs projets de chaleur renouvelable pour des sites industriels européens, combinant grandes installations solaires thermiques, stockage de chaleur et pompes à chaleur. Elle est convaincue du potentiel encore largement sous-estimé de la chaleur renouvelable pour accélérer la transition verte de l’industrie en Europe.

Gianni Operto est le propriétaire de la société Operto AG, spécialisée dans le conseil en cleantech et basée à Ebmatingen ZH. Outre la présidence de l’aeesuisse, il assure également la présidence du conseil d’administration de la jeune entreprise zurichoise greenTEG AG. Enfin, Gianni Operto est président du conseil scientifique de la fondation Werner Siemens, et membre du conseil consultatif d’Aquila Capital et de Finadvice, ainsi que de deux projets SWEET (Swiss Energy Research for the Energy Transition).

Sabine Perch-Nielsen est partenaire de la société de conseil et d’ingénierie EBP. Elle y dirige le secteur Efficacité énergétique et énergies renouvelables.

Après ses études et son doctorat à l’EPF, elle a assisté les commissions économique et environnementale du Parlement suisse en tant que boursière « politique et science ». Aujourd’hui, avec son équipe, elle conseille des entreprises, des associations et des organismes publics dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Elle a également contribué à la création de la fondation myclimate et est membre du conseil d’administration d’ewl à Lucerne.

Markus Portmann est le fondateur, partenaire et directeur de e4plus AG. Avec toute son équipe, il s’engage dans son travail quotidien – en réseau et de manière conséquente – pour la protection du climat. Dans les domaines de l’espace et des données, de la formation et de l’information, ainsi que du bâtiment et de l’énergie, e4plus développe des solutions pour un approvisionnement énergétique efficace et entièrement renouvelable.

Il est l’initiateur de la maison 2050 à Kriens, qui a reçu en 2014 le prestigieux prix de l’énergie Watt d’Or et le prix Hans Sauer pour la construction durable intergénérationnelle.

En tant que vice-président d’aeesuisse et responsable du groupe spécialisé dans le bâtiment, il s’engage depuis de nombreuses années en faveur du tournant énergétique.

Isaac Reber est conseiller d’État et chef de la direction des Travaux et de l’environnement (BUD). Il est membre du Conseil d’État de Bâle-Campagne depuis 2011.

Dr Peter Richner a étudié la chimie à l’EPF de Zurich et a ensuite obtenu son doctorat. Après un postdoc aux États-Unis, il a mis en place à l’Empa un nouveau groupe de recherche dans le domaine de l’analyse des ultra-traces, a ensuite dirigé le laboratoire corrosion et protection des surfaces et est depuis 2002 à la tête du département Sciences de l’ingénieur. Depuis 2012, il est directeur adjoint. Il a dirigé le Swiss Competence Centers in Energy Research « Future Energy Efficient Buildings & Districts », fondé en 2014, dans sa phase I de 2014 à 2016 et est à l’origine du projet NEST. Ses intérêts de recherche portent sur la construction efficace sur le plan énergétique et sur la promotion du transfert de technologie, thèmes qu’il aborde également dans son podcast mensuel « L’avenir de la construction ».

Evelyn Rubli dirige depuis 2021 le nouveau secteur d’activité chaleur – un poste clé pour la réussite de la transformation thermique. Elle est ainsi responsable de la transformation de l’actuel mélange historique de réseaux de gaz, de chauffage à distance et de chauffage de proximité en un système global moderne et écologique.

Ingénieure civile de formation, elle s’est focalisée très tôt dans sa carrière professionnelle sur l’efficacité énergétique et le conseil en énergie. Après avoir travaillé dans des bureaux d’ingénieurs renommés, elle a commencé dès 1999 à développer de nouveaux secteurs d’activité dans le secteur de l’énergie, puis s’est focalisée sur les thèmes du conseil en énergie pour les entreprises et est aujourd’hui spécialiste des systèmes de chauffage.

Florent a rejoint TVP en 2017; Il dirige le développement des activités commerciales pour la Suisse. Florent a été chargé de la coordination du projet SolarCADII à Genève, première centrale solaire thermique à capteurs plans sous vide intégrée à un réseau de chauffage à distance de Suisse, mise en route en 2020.

Auparavant, il était dans les opérations commerciales chez Nissan Automotive, en charge de l’analyse de marché et de rentabilité, le soutien aux négociations avec les investisseurs, le suivi de la performance des franchisés, contribuant à l’ouverture de 32 nouvelles concessions en Europe.

Florent est titulaire d’un master en entrepreneuriat à Grenoble Ecole de Management et d’un diplôme en micro & nano technologies (EPFL, Politecnico di Torino, Grenoble INP Phelma).

Reto Schmid, architecte et designer industriel, travaille à l’interface entre l’homme et la technologie et est fasciné par la simplification de choses et de processus complexes. Joulia SA, située à Bienne, se consacre entièrement au thème de la « récupération de la chaleur dans l’eau de la douche » et développe depuis 2010 des technologies et des produits pour que la chaleur ne soit pas éliminée après seulement deux secondes d’utilisation.

Oskar Paul Schneider est responsable du centre de formation de Lostorf et responsable suppléant de la formation chez suissetec. Il est également coach mental pour les participants aux EuroSkills et WorldSkills dans les métiers de la technique du bâtiment.

Il a commencé sa carrière par un apprentissage de projeteur en technique du bâtiment chauffage. Oskar Paul Schneider a ensuite travaillé dans les domaines suivants : Supply Chain Management, marketing et vente, hôtellerie et gastronomie, Change Management.

Il s’engage depuis 15 ans en faveur de la formation. A ces expériences s’ajoutent des formations initiales et continues en marketing et vente, Quality & Change Management, coaching et pleine conscience. Enfin, il est membre de l’équipe responsable du projet phare « suissetec campus ».

Barbara Schwickert (1964) est présidente de Géothermie-Suisse depuis fin 2022 et co-directrice de l’association Cité de l’énergie et membre de la direction d’ENCO SA depuis novembre 2021. Elle a été directrice des travaux publics, de l’énergie et de l’environnement à l’exécutif de la ville de Bienne de 2009 à 2020. Après une formation d’institutrice maternelle et de directrice de garderie, elle a travaillé comme journaliste et rédactrice pour différents médias. À la suite d’une formation post-grade en gestion des organisations à but non lucratif, elle a été directrice de l’Université populaire Bienne-Lyss, puis de l’Association suisse des universités populaires, avant d’entrer dans le domaine de l’énergie.

Mirjam Spreiter couvre l’actualité du Palais fédéral pour la télévision SRF depuis 2021. Pendant les émissions de votations et d’élections, elle mène des interviews en direct avec des politiciens sur place. Spreiter suit la politique suisse au niveau régional et national depuis plus de dix ans, d’abord comme reporter au téléjournal (« Tagesschau »), puis comme correspondante pour SRF pour Berne et Fribourg. En tant que correspondante, elle a régulièrement fait des apparitions en direct, comme par exemple depuis l’hôtel de ville de Berne lors des élections fédérales de 2019. En outre, la quadragénaire a présenté une émission spéciale en direct depuis le centre de commande de la centrale nucléaire de Mühleberg, lorsque celle-ci a été arrêtée. C’est au Teletext qu’elle a fait ses premiers pas dans le journalisme.

Christian Stadler s’intéresse aux techniques de chauffage et aux installations solaires depuis 30 ans. Ces dix dernières années, il s’est concentré sur le développement des grandes installations solaires thermiques en Europe. Au Danemark, ce type d’installations est utilisé depuis la fin des années 1980 pour décarboner les réseaux de chauffage urbain et assurer la stabilité des prix du chauffage. Pendant ce temps, l’Allemagne et le reste de l’Europe misaient encore largement sur le gaz naturel.

Au cours des dernières années, Christian Stadler et son équipe ont construit et accompagné quelques-unes des plus grandes installations solaires thermiques d’Allemagne.

David Stickelberger a été directeur de Swissolar de 1998 à fin avril 2023. Depuis début mai, il est responsable du secteur Marché et politique de l’association. Swissolar compte environ 1000 membres issus de toute la chaîne de valeur solaire en Suisse, dans les domaines du photovoltaïque, de la chaleur solaire et de l’architecture solaire.

Thomas Tribelhorn, né en 1970, est PDG de la coopérative d’énergie ADEV, pionnière dans le domaine des énergies renouvelables depuis 1985, financée principalement par la participation citoyenne. Il est titulaire d’un Master en gestion internationale de l’Université de Saint-Gall, où il a également suivi des études de troisième cycle en gestion des énergies renouvelables (DAS-REM HSG). De 1996 à 2020, il a occupé divers postes de direction dans les secteurs Medical Devices & Pharma. Depuis 2019 il est président du Parti Verts Libéraux Bâle Compagne. Il a construit une maison à énergie positive optimisée en termes de biologie du bâtiment, avec une pompe à chaleur (chaleur géothermique), du photovoltaïque, une batterie solaire, une voiture électrique et une citerne d’eau de pluie.

La ville de Frauenfeld étend massivement son réseau de chauffage à distance. Thurplus, en tant que fournisseur d’énergie et d’eau de la ville, dispose à cet effet d’un total de 40 millions de francs pour les années à venir. Ulrich Trümpi est responsable de la mise en œuvre du projet global selon le plan d’affaires.

Ulrich Trümpi a étudié l’ingénierie mécanique et la gestion d’entreprise à l’ETH Zurich et s’est dès lors consacré aux solutions énergétiques écologiques. Il développe des concepts holistiques pour l’approvisionnement en chauffage et en refroidissement et les met en œuvre dans le cadre politique donné. Il est membre du conseil d’administration de l’Association des Réseaux Thermiques Suisse (RTS), thermische-netze.ch.

David fait partie de l’Institut pour la technologie solaire SPF depuis 2020, où il est responsable du centre de compétence pour la chaleur industrielle. Il s’occupe du programme de monitoring EvaSP, une étude à long terme des installations suisses de chaleur solaire dans l’industrie. Auparavant, il a travaillé comme chef de projet dans la construction d’installations internationales, où il a planifié et mis en service des installations d’évaporation d’acides et de bases, en contact avec les clients et les fournisseurs. David est titulaire d’un master en ingénierie mécanique, avec une spécialisation dans les énergies renouvelables (ETHZ, TU Delft).

Après des études en administration des affaires à l’Université de Saint-Gall, Mike Vogt a débuté sa carrière professionnelle au sein du groupe de biens de consommation Unilever à Londres.

Il a ensuite dirigé les départements marketing et développement de produits des sociétés horlogères TAGHeuer, Ebel et Gucci.

Cela a été suivi par des activités entrepreneuriales en tant que partenaire et COO chez le fournisseur de services Internet aseantic et la création du fabricant de montres VOGARD. Après la vente réussie de l’entreprise, il s’est consacré aux thèmes de la Smart City et du Smart Building et a été l’initiateur du congrès SmartSuisse. En 2020, il rejoint 4B, le premier fabricant suisse de fenêtres et de façades, en tant que développeur d’entreprise et dirige le département Innovation & Numérisation depuis 2022.

Aeneas Wanner a étudié les sciences de l’environnement à l’EPFZ et a obtenu un Executive MBA à la Haute école de Saint-Gall.

Depuis 2006, il est le fondateur et le directeur d’Energie Zukunft Schweiz. Avant cela, il a joué un rôle déterminant dans la création de l’organisation de protection climatique myclimate. De 2010 à 2017, Aeneas Wanner a été membre du conseil d’administration des Services industriels de Bâle (IWB) et, de 2009 à 2019, membre du Grand Conseil de Bâle-Ville. Aeneas Wanner a été chargé de cours à l’EPF de Zurich et expert pour Innosuisse, l’agence suisse pour la promotion de l’innovation.